All Posts By

Jeannine

Mes vacances de rêve

[Thaïlande-Ep2] L’Everest en tongs

Hier on a fait une sortie au Parc National d’An Thong. En tongs.

Ils sont rigolos ces Thaïs parce qu’on a fait l’équivalent de l’Everest… en tongs donc, mais pour savoir qui était capable de le faire avant de partir, ils nous ont simplement demandé si on avait le vertige.

Non mon ami, je n’ai pas le vertige: quand je monte en ascenseur en haut de l’Arc de Triomphe par exemple, ça va. En revanche, escalader à mains nues une montagne de rochers escarpés et acérés comme des lames de couteaux japonais – que si tu fais un mouvement de travers, tu décroches et tu meurs – je considère que c’est pas pareil, tu vois ???

Quand je repense à cette ascension, Doux Jésus, j’en ai les genoux qui se rencontrent…

Continue Reading

Mes vacances de rêve

[Thaïlande-Ep3] Bob Marley en fond sonore

On a pris le bus et on est arrivés à bon port.

A 3h du matin. Au port, bon ou pas, à 3h du matin, y a pas de bateaux qui partent. Donc on a attendu que ce soit l’heure que les bateaux partent.

Chacun a tué le temps à sa façon. Quelques-uns ont bu des bières, l’Homme a bouquiné, moi j’ai dormi sur un banc avec les moustiques.

« Dormi » étant peut-être un peu exagéré si l’on considère le temps que j’ai passé à remettre en place mon gilet, pour qu’il recouvre le bas de mon dos et que le haut isole ma nuque. J’ai dû le faire une petite centaine de fois, ce qui, au vu de mes piqûres de moustiques, s’est révélé parfaitement inutile.

Continue Reading

Humeurs vrillables

La dame du métro

Madame je ne vous connais pas.

Vous conduisez certains trains de la ligne 13 du métro parisien, autour de 8 heures le matin.

La ligne 13, pour ceux qui ne connaissent pas,  c’est un peu l’image qu’on se fait de l’enfer. La chaleur, la promiscuité, l’odeur rance. Les pannes, les retards, et les gens énervés.

C’est une punition.

Je ne dirais même pas qu’on ne devrait pas payer pour la prendre: on devrait être dédommagés.

Bref, Madame, quand il m’arrive de tomber sur un train que vous conduisez, sachez que je remercie le hasard.

Parce que vous illuminez mon trajet.

Je ne sais pas quelle tête vous avez, Madame. Je ne saurais pas vous donner un âge.

Je ne sais pas si vous êtes aussi chouette dans la vie que dans le métro mais je voudrais vous dire que votre gentillesse, votre bienveillance, votre enthousiasme certains matins sont des gouttes d’eau fraîche (et qui sent bon) dans la torture de cette ligne pourrie.

Continue Reading

Citations inspirantes

Osons!

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas,
c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles.
Sénèque
Mon enfant parfait

Maman travaille

L’autre jour au parc, une maman me raconte qu’aux dernières vacances d’été, sa fille a passé 3 semaines à réclamer qu’on lui tienne les bras pour marcher et qu’elle, la mère, a fini le dos en miettes et mega impatiente de reprendre le boulot.

Moi je souris parce que je suis polie, et que techniquement je comprends le concept de l' »impatience de reprendre le boulot », mais en vrai, je ne l’ai jamais ressentie, cette impatience.

Pourtant j’adore mon boulot. Je t’en parlerai plus tard, il est dingo.

Mais je n’ai jamais ressenti de soulagement à laisser mon fils. A qui que ce soit. Pas à la nounou, pas à ma mère, à personne.

Je le fais, attention, je ne suis pas une psychopathe, mais je ne le fais pas avec soulagement.

Parfois même, il m’arrive de laisser échapper quelques larmes quand je dois le laisser 24 heures (pas plus tard qu’avant-hier).

Tu peux te moquer Jeannine, mais c’est moche de se moquer, donc réfléchis bien.

Au début je pensais que c’était dû au fait que je n’étais pas habituée, et qu’il était tout petit. Et puis non. Je ne me suis toujours pas habituée.

Alors qu’il a 18 ans. Non je déconne, il a 15 mois.

Mais quand même, je sais que c’est un peu bizarre.

Continue Reading

Mon enfant parfait

C’est quoi un enfant de 1 an?

Un enfant, un petit garçon de 1 an plus précisément, c’est globalement assez dément.

D’abord ça sent bon. Une odeur douce, sucrée, addictive. Alors je sais, ça fait pas la rue Michel comme dirait ma grand-mère, mais c’est quand même un bonheur absolu.

L’enfant sent bon donc. Après le bain avec le gel douche Klorane,  au réveil quand il a toute la nuit condensée dans sa nuque, et il sent bon aussi de la bouche, alors même qu’il ne se lave pas encore les dents. Chanceux va.

Je suis en tain d’étudier la possibilité d’enfermer un bout de son odeur dans un bocal pour me souvenir, quand il sera ado et qu’il sentira le bouc desséché, mais je n’ai pas encore trouvé la méthode.

Continue Reading

Mon enfant parfait

Faire du sport quand tu es enceinte

Je fais de la danse depuis toujours.

C’est le sport que je pratique, depuis des millénaires, avec passion, et aussi une fidélité que je ne peux revendiquer dans aucun autre domaine (sauf dans le couple, t’emballe pas Jeannine).

J’aime la danse parce qu’on y fait des efforts déments, mais en musique et noyés dans une certaine forme d’allégresse qui a pour effet d’annihiler la douleur de l’effort, ou en tous cas de l’amoindrir.

Parce que douleur il y a, bien sûr.

Essaie ne serait-ce que de pointer ton pied au maximum, tu verras, ça fait mal.

Si tu souhaites pousser l’expérience plus avant, je te recommande, toujours avec ce pied pointé, de tendre ta jambe en allongeant le genou, d' »avaler » ton ventre  (le faire remonter vers la gorge), de relâcher les épaules tout en maintenant le ventre et les côtes rentrés, de détendre la mâchoire tout en continuant à étirer le sommet du crâne « comme si tu voulais toucher le plafond » (non tu n’y arriveras pas, c’est une image Jeannine).

Voilà tu maintiens tout ça, et tu n’oublies pas de sourire bien entendu…

Ca fait mal hein?

Et tu n’as même pas esquissé l’ombre d’un mouvement, alors tu imagines…

Continue Reading